Projets

Nos projets sont axés sur les grands principes nourrir, prévenir & guérir. Ces trois principes sont basés sur l’alimentation équilibrée pour tous, pratique sportive et guérison adéquate, soigner les maladies de civilisation de nos jours (malnutrition découlant de la sécheresse, famine et conflits/guerres au sud, déséquilibre d’abus alimentaire au nord qui engendre les maladies (diabète, cholestérol, hémorroïdes etc.). En fait, en Occident, il faut plutôt prévenir car il y a de l’abus alimentaire, tandis qu’ailleurs découle la famine et les conflits  qui provoquent une multitude de réfugiés, dont il faut nourrir et guérir.

Lieu

La Corne d’Afrique remplie toutes les conditions nécessaires des trois scénarios de malheur : sécheresse, famine et conflits/guerres. Ils répondent aux critères de notre association pour combattre ces trois fléaux.

La Corne d’Afrique désigne habituellement la région couvrant les terres d’Afrique Orientale, depuis les bords de la Mer Rouge jusqu’aux grands lacs en passant par la côte somalienne et par les hauts plateaux abyssins. Elle possède des frontières géopolitiques internes mais celles-ci sont loin de refléter les réalités ethnographiques. Les pays qui la composent sont Djibouti, Somalie, Ethiopie, Erythrée et Soudan.

De tout temps, la Corne de l’Afrique a fascinée les voyageurs. Aujourd’hui encore, le mystère qui l’entoure fait rêver. Cette région a été relativement épargnée par la colonisation et garde une forte indépendance face à l’influence occidentale.

C’est là que l’on situe le berceau de l’humanité. C’est en effet dans la Vallée du Rift qu’ont été découverts les restes de Lucy, le plus vieil hominidé connu à ce jour. En outre, la Corne de l’Afrique constitue un creuset de cultures parfois proches, parfois éloignés mais toujours entremêlées. Plusieurs religions se côtoient : l’Islam, les Orthodoxes, les Animistes etc.

Nos projets dans la Corne d’Afrique sont destinés aux peuples démunis à cause des trois scénarios de malheur. La Corne d’Afrique est la manifestation exemplaire depuis des années de ces scénarios. Notre action vise à assurer les besoins alimentaires, les soins de santé et promouvoir la réinsertion sociale et éducative pour tous, pour des personnes sans espoir prisent dans la tourmente de famines qui découlent de guerres et de conflits incessants dans cette région du monde.

Ils sont destinés principalement pour les enfants dans les rues (il faut prévenir et préparer pour l’avenir) des handicapés (il faut guérir leurs blessures de guerre) et des réfugiés (il faut nourrir et guérir) qui sont dépourvus de tout. Ils ont besoin d’être nourris de leur famine, guéris de leur maladie et il faut prévenir pour leur avenir. Ces trois cas sont victimes de sécheresse, de famine et de conflits.